Le mot du directeur - Juillet 2017

[

Voir en ligne : -

]

Les problématiques de l’aménagement, du développement urbain et économique, de la préservation des espaces naturels ou agricoles, mais aussi de la maîtrise des risques, passent nécessairement par le contrôle ou la maîtrise des sols.

La nécessité d’avoir une vision globale et les conflits d’intérêt et d’usages font que ces domaines, qui relèvent éminemment de l’intérêt public, ne peuvent être régulés par la seule initiative privée. C’est en ce sens que le législateur se mobilise régulièrement sur ces questions (loi d’orientation foncière de 1967, lois LOV, SRU, ALUR, en passant par la loi Royer, la loi Malraux, les lois Montagne et Littoral, le Grenelle de l’environnement, cette énumération ne pouvant être exhaustive).

Cette complexité, parce qu’il ne s’agit ni plus ni moins que de notre cadre de vie et de la manière dont nous souhaitons construire notre société et la mettre en réseau, conduit à un empilement de règlementations (POS, PLU, Scot, PLH, PPRI, périmètres de protection, schémas d’orientation, etc.), qui tendent à faire de l’aménagement et de la prospective foncière des domaines particulièrement techniques. Soucieux de doter les collectivités locales d’outils opérationnels, la loi leur a ouvert la possibilité de constituer des établissements publics fonciers locaux (EPFL).

C’est ainsi qu’est né, il y a 10 ans, à l’initiative des acteurs locaux, l’EPFLO (Établissement public foncier local du département de l’Oise). Au nombre de 23 en France, dont celui de l’Oise, les EPFL permettent de répondre aux problématiques foncières avec une vision de 10 à 15 ans. Il est donc impératif d’avoir une capacité à conduire ces politiques sur le long terme, ce qui est un atout pour les territoires.

Cet anniversaire nous permet de mesurer le chemin effectivement parcouru. En 10 ans, fort de 465 communes (regroupant 694 000 habitants), l’EPFLO est devenu un partenaire majeur dans l’accompagnement des stratégies foncières de ses adhérents. C’est également une ingénierie facilitatrice qui, à travers le prisme du foncier, permet de traiter des problématiques de renouvellement urbain, de revitalisation de centres-bourgs, de résorption de friches ou de mise en valeur de dents creuses.

Plus que de longs discours, nous avons souhaité, de manière pragmatique, et par le témoignage d’acteurs locaux sans qui rien n’aurait été possible, vous faire partager ces réussites témoignant de l’efficience de cette action de proximité au service de l’intérêt collectif.

Ces valeurs fortes et les moyens mis en œuvre nous semblent constituer les ingrédients essentiels de ce succès.

Jean-Marc Deschodt, Directeur de l’EPFLO

Télécharger le document « L’EPFLO, pour des stratégies foncières volontaristes au plus près des territoires »


2017 - Etablissement Public Foncier de l’Oise - EPFLO
conception & réalisation : insite