Jean-Noël Guesnier, Maire de Choisy-au-Bac

[

Voir en ligne : -

]

La commune de Choisy-au-Bac se situe entre deux rivières – l’Aisne et l’Oise – et deux forêts : celle de Compiègne et celle de Laigne. Le secteur est dit « tendu » à cause de la réglementation (article 55 de la loi SRU*) et du plan de prévention des risques d’inon-dation (PPRI).

«  La situation est assez délicate à Choisy-au-Bac et nous étions arrivés à une étape où il était impossible de mener des projets d’aménagement. Nous avions moins de 20 % de logements sociaux. La volonté du conseil municipal était donc de rattraper ce retard  », précise le maire de la commune, Jean-Noël Guesnier. Cette incapacité à construire a été levée grâce à l’EPFLO. « Nous avons pu acheter quatre propriétés dans le centre-bourg, d’une surface totale de 5 000 m2 avec des bâtisses remarquables. Nous comptons racheter une ferme, la famille d’agriculteurs cessant son activité l’an prochain, d’une surface d’un hectare », ajoute Jean-Noël Guesnier. Seule, la commune n’aurait pas pu mener ces opérations, car déjà engagée dans la rénovation de l’église.

L’EPFLO a aussi participé à l’achat de terrains avec l’agglomération de Compiègne pour construire une ZAC de 20 ha au lieu-dit le Maubon. « Nous avons très peu de foncier bâti avec très peu de surface constructible. La commune s’étend sur 1500 ha et nous n’avons que 120 ha de surface constructible d’où ce besoin d’aide pour rattraper notre retard en construction de logements. L’EPFLO acquiert pour nous des parcelles situées dans “des dents creuses”, l’idée étant de pouvoir aménager celles-ci en terres constructibles.  »

(*Loi 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains, JO du 14 décembre 2000.)


2017 - Etablissement Public Foncier de l’Oise - EPFLO
conception & réalisation : insite